Astuces et conseils,  Grossesse

Cure thermal et grossesse: les precautions a prendre

Si vous pensez que les femmes enceintes ne peuvent pas profiter d’une cure thermale au risque de précipiter l’accouchement, vous êtes mal informé. Il suffit de prendre quelques précautions pour faire ce genre de soin. 

Choisir le meilleur établissement pour suivre une cure thermale

Pour commencer, vous devez choisir le meilleur établissement pour suivre des cures thermales. Il existe des comparateurs en ligne qui peuvent vous aiguiller. 

Plusieurs détails peuvent prouver la qualité des prestations d’un établissement thermal à un autre. Tel est le cas par exemple des années d’expérience dans ce domaine et l’importance des choix de cure. Pour une femme enceinte, il faut notamment une cure thermale prénatale. Ce qui permet de mieux préparer l’accouchement. 

Choisir le bon moment pour faire une cure thermale

De plus, vous devez choisir le bon moment pour faire votre cure thermale. Pour ne pas risquer votre grossesse, ne commencez ce genre de soin bien-être qu’à partir du début du second trimestre. 

Vous pouvez en faire jusqu’au 7e mois de grossesse. Du moins, ce sera le cas si les cures ne vous fatiguent pas trop. Choisissez une mini cure thermale dédiée spécialement aux futures mamans. Ce sera une manière pour vous ressourcer et pour renforcer vos muscles. 

Être bien accompagné pendant les séances est important

Quand on est enceinte, on ne peut pas décider seule de suivre une cure thermale. Vous devez être bien accompagné. L’avis de votre gynécologue sera nécessaire non seulement pour gérer la fréquence des soins que leur durer. 

Une cure thermale pour la préparation d’un accouchement peut être proposée dans certaines cliniques de maternité. Ce qui sera le gage d’un suivi optimal pendant les soins et cours de votre grossesse. 

En fonction de votre réaction pendant et après les séances, votre médecin peut décider de stopper les cures. L’objectif étant de vous préserver aussi bien que votre bébé. 

Les contre-indications à connaitre et à respecter

Attention tout de même, la cure thermale ne s’adapte pas à toutes les femmes enceintes. Si vous avez d’ores et déjà des complications au cours de votre trimestre, ne compliquez pas davantage l’attente de l’accouchement en vous exposant à des bains de vapeur. 

Vous ne devez pas envisager de suivre une cure thermale si vous avez de l’hypertension. De même, la chaleur de l’eau peut accélérer les contractions. Aussi, si votre col est déjà ouvert trop tôt ou que vous avez déjà des douleurs dans le bas du dos et du ventre, la cure thermale est interdite. 

Si, après une ou plusieurs séances, vous ressentez des douleurs inhabituelles, il est recommandé d’en parler à votre médecin. De plus, vous faites certainement une réaction dangereuse aux cures thermales. À ce titre, vous ne devez pas persister. 

Comme susmentionnées, les cures thermales prénatales ne doivent débuter qu’au second trimestre. Ne prenez pas de rendez-vous avant le  4e mois.  

Bref, en plus de vous aider à vous détendre, la cure thermale prénatale peut être une bonne chose pour la préparation de votre accouchement. Néanmoins, il ne faut pas faire les choses au hasard aux risques et périls de votre enfant et de votre santé.